COVID-19

Formalités de déplacements en Europe

Date de mise à jour 17/01/2022
La situation sanitaire des pays évolue régulièrement, les informations ci-dessous seront mises à jour tous les 15 jours

Du fait de la circulation du virus de COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée.

1/ Arrivée en Espagne

DEMARCHES ADMINISTRATIVES

  • Tout passager devant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou l’imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire. 

 

TEST PCR & CERTIFICAT VACCINAL

Toute entrée sur le territoire espagnol en provenance d’une région à risque par voie aérienne (aéroports), maritime (ports) ou terrestre est soumise à la présentation de l’un de ces documents, sous format numérique ou papier : 

  • Un certificat Covid numérique de l’UE. Celui-ci intègre une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement de moins de six mois. Plus d’informations sur lesmodalités d’obtention en France.
  • Un justificatif de vaccination, prouvant que le schéma vaccinal complet (à deux doses) a été réalisé il y a plus de 14 jours. Il doit notamment faire mention de la date de vaccination effectuée, du vaccin administré et du pays de vaccination. 
  • Un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 24 heures.
  • Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le voyage, ni les « tests rapides » en pharmacie, qui ne donnent pas lieu à un résultat écrit. Le certificat doit notamment comprendre le numéro de document d’identité ou de voyage de la personne testée. 
  • Un certificat de rétablissement du Covid-19, valable à partir du 11e jour après le premier test positif pour une période totale de 180 jours.  Ce document doit notamment mentionner la date du premier test positif le type de test réalisé ainsi que le pays où ce certificat a été délivré. 

Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non-présentation d’un de ces documents. Ceux-ci doivent être rédigés en espagnol, en français, en allemand ou en anglais.

 

QUARANTAINE

  • Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur. 

 

MESURES ADDITIONNELLES 

 

2/ Retour en France

TEST PCR & CERTIFICAT VACCINAL

Les voyageurs de onze ans ou plus en provenance de ces pays ne sont pas soumis au régime des motifs impérieux et ont l’obligation de présenter : 

  •  Pour les personnes vaccinées : le pass sanitaire, reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen.  

  • Pour les personnes non vaccinées, le résultat négatif d’un test PCR (de moins de 72 heures) ou d’un test antigénique (de moins de 48 heures). Attention les tests sont payants en Espagne.
  • Soit un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable 180 jours après le 1er test de diagnostic positif. Ce document doit notamment mentionner la date du premier test positif, le type de test réalisé ainsi que le pays où ce certificat a été délivré. 

 

QUARANTAINE

  • Au retour en France, il convient de télécharger l’application TousAntiCovid, de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination. 
  • Pas de quarantaine obligatoire.

 

3/ Règles sanitaires en Espagne

L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité », qui prévoient notamment : 

  • Le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces clos recevant du public ou ouverts au public et en extérieur lors d’évènements de masse, ainsi que dans tous les transports publics. 
  • Le respect des gestes barrières. 
  • La tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant quatre semaines.
  • La généralisation du « Pass sanitaire » dans l’ensemble des communautés autonomes pour accéder aux activités de loisirs (bars, restaurants, musées…). 

 

4/ En savoir plus

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/espagne/#